8 types de matériel indispensables en BTP

Quand on pense aux chantiers BTP, ce sont généralement les engins imposants qui nous viennent directement à l’esprit. Sauf que l’avancement des travaux dépend aussi de matériels plus compacts. Ce sont des équipements qui servent à la manutention, au nettoyage, au broyage, à la sécurisation… Découvrez sur le site TRConseil les principales familles de matériels BTP considérés comme indispensables sur les chantiers.


Définition : Matériel de BTP

Dans le secteur du BTP, la notion de matériel englobe tous les outillages, engins et équipements qui servent à faire progresser les travaux. En fonction de sa nature, le matériel peut optimiser les délais en limitant les interventions humaines. Il peut aussi contribuer à la sécurité des différentes opérations réalisées en automatisant les tâches fastidieuses et dangereuses.

Un compacteur utilisé sur des chantiers

1/ Mini transporteur

Ce matériel de BTP est une version motorisée de la brouette. Il peut être autoportant ou monté sur des chenilles. On s’en sert principalement pour transporter les déchets (gravats, branchages, feuilles mortes…) et les matériaux de construction (sable, ciment, gravillons…). Le mini-transporteur est équipé d’une benne rotative ou fixe. Il se dote d’une puissance variable qui permet d’adapter le choix en fonction des tâches à accomplir.

2/ Aérogommage/sablage

C’est une famille de matériel qui s’utilise surtout en rénovation puisqu’elle permet de décaper les surfaces. Les machines éliminent les résidus d’anciens revêtements, retirent les taches même les plus tenaces et permettent de mettre le matériau à nu. Naturellement, il est important d’adapter la méthode et la machine aux surfaces à traiter afin d’obtenir un résultat impeccable, sans détérioration du support.

3/ Bétonnière

La préparation de mortier et de béton exige que plusieurs composants soient mélangés. Il est donc nécessaire de disposer d’une cuve permettant un malaxage efficace des agrégats. C’est justement le rôle de la bétonnière.

Les cuves sont disponibles en différentes capacités. En-deçà de 150 litres, la bétonnière convient aux chantiers BTP de modeste envergure. Pour des besoins modérés, il existe des modèles d’une capacité atteignant les 350 litres. Sur les gros chantiers, mieux vaut opter pour une bétonnière pouvant malaxer jusqu’à 500 litres.

4/ Scie et découpeuse

On s’imagine souvent que la scie sert uniquement à découper du bois ou du métal. Il existe pourtant des outils de découpe compatibles avec le béton. Cette gamme de matériel permet également de découper des sols asphaltés. La plupart des modèles est conçue pour des découpes horizontales mais il est également possible d’investir dans des outils permettant des découpes verticales.

5/ Ponçage/lissage/décapage

Cette famille de matériel BTP se révèle très pratique au début des travaux de rénovation. Elle trouve également son utilité dans les opérations de finition.

Les différents outils servent à poncer le bois, à décoller un vieux papier peint, à uniformiser des surfaces qui présentent des irrégularités, mais pas que. Grâce à leur polyvalence, les machines peuvent assurer des opérations variées. Il est néanmoins essentiel de bien se renseigner sur les applications possibles, celles-ci dépendant des caractéristiques de chaque outil.

6/ Plaque vibrante

Le terrassement permet de niveler les sols. Cependant, elle ne garantit pas la compacité de la surface. C’est là que la plaque vibrante intervient. Une fois qu’elle est actionnée par l’opérateur, la machine compacte la surface dans le but de la rendre stable et ferme.

L’opération élimine les risques d’affaissement de terrain et permet au revêtement de finition de disposer d’une bonne longévité. Selon le modèle, la plaque vibrante permettra soit de progresser uniquement en marche avant, soit de basculer librement entre la marche avant et la marche arrière.

7/ Benne bac caisson

Cette gamme de matériel est utilisée sur les chantiers BTP afin de faciliter le transport des matériaux/déchets. Elle facilite également le stockage sur site. Il en existe plusieurs variantes. Certains bacs, caissons et bennes présentent une configuration spécifiquement adaptée à la manutention des matériaux en vrac. Lorsque les matériaux se présentent sous forme liquide comme le béton frais, il est plus avantageux d’utiliser une benne conique à déversement latéral ou un modèle à entonnoir.

C’est sans négliger les matériels empilables qui réduisent l’encombrement du chantier ou encore les bacs basculants qui permettent à la fois de stocker et de renverser le contenu en limitant les interventions humaines. Les bennes, les bacs et les caissons sont donc globalement utilisés pour optimiser l’organisation du chantier en facilitant le regroupement des matériaux.

8/ Malaxeur

De nombreuses préparations ont besoin d’être malaxées soigneusement. L’homogénéité fait en effet partie des conditions préalables à de multiples applications, faute de quoi la tenue du matériau dans le temps risque de faire défaut. Les malaxeurs permettent justement de préparer rapidement du plâtre, de faibles quantités de béton ou de mortier, des résines, des colles, etc. Grâce à leur compacité, les malaxeurs peuvent être posés sur les véhicules à plateau et être transportés aisément entre différentes zones du chantier BTP.

Le matériel indispensable sur les chantiers BTP se subdivise ainsi en plusieurs catégories. Si chacune a des utilités spécifiques, les machines ont des fonctions complémentaires en contribuant au gain de temps, à la réduction de l’énergie et de la force humaine nécessaire mais aussi à l’optimisation de la sécurité sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.