Un carreau de carrelage cassé ? Voici des solutions !

Il est évident qu’un carreau cassé gâche l’élégance du carrelage. Il n’est pas nécessaire de refaire le carrelage dans son intégralité. Nous vous livrons les secrets d’une réparation peu onéreuse mais d’une efficacité imparable.

Remplacer le carreau cassé par un neuf

Dans le cas d’un carreau fortement fissuré, il faut prévoir le remplacement par un carreau similaire. C’est d’ailleurs l’intérêt de prévoir quelques carreaux supplémentaires au moment de l’achat. En effet, il n’est pas toujours certain de retrouver le même modèle, surtout plusieurs années plus tard.

Enfilez des gants et des lunettes de protection afin de vous prémunir des risques de coupure et des projections de bris de carreaux.

Utilisez un gratte joint pour retirer le joint délicatement, sans détériorer les carreaux intacts situés autour.
Cassez le carreau déjà brisé en vous servant d’un marteau-burin. Vous pourrez ainsi le retirer beaucoup plus facilement. Un ciseau de maçon peut s’avérer utile afin de retirer les petits morceaux de carreau.

Nettoyez bien la surface en veillant à retirer toute trace de colle. Il est recommandé de brosser vigoureusement. Procédez ensuite à un dépoussiérage afin que la surface soit parfaitement propre.
Servez-vous d’une spatule crantée pour étaler généreusement de la colle à carrelage sur l’emplacement de votre carreau.

Placez le carreau en respectant le sens de pose. Appuyez fermement ou ajustez l’emplacement en utilisant un maillet en caoutchouc.
Laissez reposer.

Passé un délai de 24 heures, appliquez délicatement un joint identique à celui que vous avez préalablement retiré.

Vous remarquerez sans doute que le nouveau carreau se démarque par son éclat. N’ayez crainte, il finira par arborer le même aspect que les autres au bout de quelques semaines.

Pour le carrelage avec un impact, de l’enduit suffira

Si c’est un impact qui a cassé votre carreau et que les dégâts ne sont pas très importants, il n’est pas nécessaire de vous lancer dans son remplacement. Tout ce que vous avez à faire c’est de masquer la trace de l’impact en utilisant un enduit.

Cas 1 : carrelage mat. Mieux vaut vous servir de tubes d’émail. Plusieurs colorants sont disponibles dans les commerces spécialisés, ce qui vous permet de choisir celui qui convient le mieux au carrelage à réparer.

Cas 2 : carrelage non mat. Le ciment blanc est préconisé. Vous passerez simplement du vernis dont la teinte se rapproche au mieux du carrelage pour achever le colmatage.

Notez qu’avant d’appliquer un enduit, il est toujours indispensable de nettoyer le carreau cassé. Une fois que vous aurez appliqué la résine (tub d’émail ou ciment blanc), il faut prendre le temps de la lisser afin d’homogénéiser le résultat.

Il est parfois tentant de poncer l’enduit afin d’obtenir un résultat lisse. Cette option est uniquement applicable aux carrelages de couleur blanche car l’opération blanchit automatiquement. Les carreaux de couleur risquent de perdre leur charme initial.

Quand un carreau est cassé, il est essentiel de l’observer minutieusement en vue de mesurer l’étendue des dégâts. Le remplacement est certes courant, il y a des cas ne nécessitant qu’un simple colmatage. A vous de jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *