Le guide pratique des godets

L’univers de la construction exige un choix adéquat en matière d’équipements. Ces derniers doivent également être convenablement accessoirisés afin de s’adapter aux travaux prévus. Le godet fait partie des indispensables au cours d’une opération de démolition mais aussi durant les premières phases d’un projet de construction. Encore faut-il savoir de quoi il s’agit et comment faire le bon choix.

Qu’est-ce qu’un godet ?

Le godet se définit comme un élément mécanique amovible qui est fixé à l’extrémité du bras d’un engin de chantier. On le retrouve sur :

  • les chargeuses
  • les tractopelles
  • les mini pelles
  • les grues

Le godet permet de creuser, ramasser les gravats, le gravillon, la terre et tout autre matériau, lisser le terrain après travail. Selon les besoins du chantier, le godet permet de creuser, charger ces matériaux depuis un stock, sur le sol ou sous le terrain. C’est encore le godet qui permet de déverser les matériaux amassés vers une autre zone définie (camion, autre partie du terrain, etc.). Il est donc nécessaire que le godet soit suffisamment costaud afin de charger et décharger différents éléments solides, souvent lourds.

La capacité de charge d’un godet s’étend généralement de 10 kg à 2500kg. Il faudra donc déterminer vos besoins pour identifier le type de godet qu’il vous faut. En outre, la gamme de volume est comprise entre 15 et 2000 litres pour la majorité des godets. Là aussi, vos besoins sont déterminants. Enfin, il faut savoir qu’il existe plusieurs types de godets, un sujet que nous développerons au paragraphe suivant.

Le godet se décrit donc comme un outil de terrassement ou encore de manutention de matériaux en vrac. Il réduit le temps et la masse de travail à effectuer. Il assure également une sécurité optimale puisque vous n’avez pas à manipuler les matériaux à la main, au risque de vous blesser.

Quels sont les différents types de godets ?

Bien que les godets (www.trconseil.com/cat/62-godets-et-attaches-rapides.html) se ressemblent en apparence, il y a certains détails qui permettent de les différencier. Chaque type de godet est en effet adapté à des travaux spécifiques, d’où la nécessité d’effectuer un choix minutieux.

Le godet de tranchée, godet de terrassement ou godet de curage sont les godets utilisés sur les pelles et mini pelles pour les travaux de travail du terrain. Vrd, terrassement, etc.

Le godet multi-ripper ou Fleco est muni de plusieurs dents de déroctage. Il est donc principalement utilisé dans les opérations de déroctage mais aussi pour le ramassage des gravats. Le godet Fleco peut par ailleurs être utilisé en vue de déraciner des végétaux ou de trier efficacement le gravier utilisé sur le chantier comme les végétaux d’un terrain agricole. Ce type de godet est apprécié pour ses capacités de résistance et sa remarquable robustesse. Les pointes sont interchangeables.

Comme son nom l’indique, le godet concasseur sert principalement à concasser les matériaux. Il est surtout utilisé dans le cadre des travaux de démolition et de terrassement, assurant un gain de temps optimal. En effet, les différents matériaux étant directement concassés sur le chantier, il est plus simple de les gérer et de les transporter. Le recyclage des éléments concassés est aussi plus facile.

Le godet cribleur agit comme un tamis. Il filtre les matériaux sur le chantier, ce qui va du sable aux cailloux, en passant par la terre, les roches, etc. Vous pouvez ajuster la granulométrie afin que le filtrage des différents matériaux s’effectue exactement comme requis par les travaux. Le godet cribleur existe en plusieurs variantes qui s’adaptent à différents engins de chantier.

Le godet malaxeur se combine à un chargeur hydraulique afin de produire du béton pour le chantier. Selon le modèle choisi, ce type de godet peut s’adapter à une chargeuse, une mini pelle, un télescopique ou encore une tractopelle. Le godet se charge de malaxer le béton à une vitesse élevée afin d’optimiser le gain de temps. Par la suite, ce même outil permet de déplacer le béton produit vers son lieu de déversement. Le godet malaxeur est ainsi un allié de choix pour le coulage du béton. Si les pales sont usées, leur remplacement peut s’effectuer par vos propres soins, à condition de respecter certaines mesures de sécurité.

godet

Comment mesurer un godet de mini pelle à axes ?

Prendre les bonnes mesures vous permet de choisir des godets parfaitement adaptés à vos engins. Un godet trop grand ou trop petit ne peut pas assurer les travaux à réaliser. Il ne faut donc jamais faire un choix au hasard.

Cela ne concerne que les pelles en attache directe ou munies d’un coupleur à axes. Nous verrons les mini pelles en attache rapide plus tard.

Pour commencer, mesurez précautionneusement le diamètre de l’axe de votre godet. Mesurez ensuite la largeur du balancier de votre mini pelle. Il s’agit de la partie comprise entre les oreilles du godet. Pour finir, relevez la distance qui sépare les centres des deux axes. C’est ce qui est couramment appelé entraxes.

En cas de doute sur la prise de mesure, pensez à vérifier les dimensions d’un godet compatible avec la marque et le modèle de votre mini pelle ou de tout autre engin dont vous vous servez sur chantier. Le fabricant a probablement indiqué les mesures dont vous avez besoin. Si vous ne réussissez ni à prendre les mesures ni à les trouver, faites appel à un professionnel.

Une fois ces trois mesures prises, vous pouvez les communiquer au fabricant ou revendeur de godets. Vous aurez la certitude que le godet ainsi acheté convient sans problème à l’engin sur lequel il sera utilisé.
Les godets sont indissociables des engins de chantier. Comme vous l’aurez compris, ces accessoires se déclinent en plusieurs variantes qui se destinent chacune à des utilisations spécifiques. En outre, il faut toujours prendre soin d’acheter des godets dont les dimensions s’accordent à l’engin à équiper. Vous voilà prêt à entamer vos travaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *