Faire construire sa maison : les 7 étapes essentielles

Vous voulez devenir propriétaire ? Alors vous vous êtes sans doute posé la question s’il fallait mieux acheter une maison déjà existante ou bien faire construire votre propre maison : et vous avez finalement choisi l’option de construire votre maison.

Voici les 7 étapes essentielles à respecter qui vont avoir une profonde influence sur votre capacité à répondre à vos besoins existants ou bien à vos besoins futurs en termes d’immobilier. Ne négligez pas ces 7 étapes car elles auront des impacts significatifs sur vos finances, votre bien-être et celui de votre foyer.

isolation indre et loire

Le choix du terrain

Cette première étape est essentielle car il s’agit du commencement de votre projet, il ne faut donc pas se précipiter concernant le choix du terrain. Il est primordial que le terrain soit constructible afin de devenir propriétaire d’une habitation sur ce terrain.
Le terrain constructible peut aussi être un endroit où il y a une maison ou un appartement existant, que vous voulez démolir afin de repartir de zéro.

Il faut se rapprocher de la commune pour connaître exactement quelles sont les restrictions de construction pour votre logement.

En effet, si dans plusieurs années vous souhaitez construire une piscine dans votre jardin ou une extension d’habitation et que vous n’avez pas le droit à ce type de construction dans votre commune, il faut le savoir dès le début. Attention aussi à bien vous renseigner si vous jugez que le terrain est en dessous du prix du marché, car cela cache souvent quelque chose en termes de restrictions pour des constructions neuves.

Selon nous, il faut bien se renseigner auprès du voisinage pour connaître l’historique des lieux en fonction des antécédents du terrain, car peut-être que ce terrain a été inondé il y a plusieurs années et est donc en zone inondable. Dans ce cas, sachez que par la suite, si c’est le cas, le terrain ne sera effectivement pas très onéreux, mais les coûts en termes d’assurances pour votre logement seront très chers sur l’année. Alors autant choisir un terrain fiable dès le début.

Occupez-vous aussi des conditions climatiques du lieu en question, afin d’accroître votre confort et de minimiser vos consommations d’énergie. Des logements en altitude auront besoin de beaucoup de consommation d’énergie pour le chauffage en hiver par exemple. Il ne faut pas oublier de prendre en considération les changements climatiques à venir (par exemple la montée des eaux) car l’ensemble de la planète connaît un bouleversement climatique et cela a des conséquences sur les logements, les terrains (glissements de terrain), et les consommations d’énergie correspondant à ce type de logement.

Si plus tard, vous souhaitez installer des panneaux solaires, il faut garder en tête le nombre de jours où le terrain est exposé au soleil et si d’avenir il ne sera pas caché par une autre construction dans les alentours, ce qui pourrait bloquer votre projet.

Aussi, l’éolienne a une place de plus en plus importante dans le choix du type d’énergie, il est donc judicieux de se renseigner sur les vents dominants du quartier et de regarder si le voisinage utilise ce type de mécanisme afin de produire soi-même son énergie, car celle-ci fera partie des dépenses les plus chères lorsque vous allez habiter votre logement. Vous avez donc maintenant l’ensemble des éléments afin de choisir au mieux votre terrain.

Le financement du projet

Vous avez maintenant votre terrain mais vous vous demandez comment financer votre projet de construction d’une maison neuve ?
Sachez tout d’abord que peu de personnes ont assez de budget pour démarrer un chantier avec leurs propres économies. Vous aurez donc probablement besoin de faire un prêt dans une banque ou chez un prestataire de crédit ou bien même auprès du constructeur directement afin de débloquer les fonds nécessaires au démarrage du projet.

Le financement du projet dépendra en majeure partie de votre niveau de vie mais aussi de vos souhaits de dépense. En effet, il faut absolument une corrélation entre votre salaire et votre projet immobilier.

Vous vous dirigerez vers différentes propositions d’hypothèques et en particulier bancaires, coopératives de crédit, privées, constructeurs.

Dans le cadre d’une vente terrain ou d’achat terrain, essayez de joindre à votre demande de prêt un plan de maison afin que le prêteur puisse avoir une idée du projet immobilier (maison familiale, maison basse consommation, toiture). L’ensemble de ces éléments va intervenir dans votre capacité de rembourser par la suite et donc des taux qui vous seront appliqués lors de ce contrat.

Le choix des prestataires

Maintenant que votre terrain est choisi, que votre plan de financement est approuvé, vous allez devoir faire intervenir bon nombre de prestataires pour la réalisation complète de votre projet.
Pour choisir vos prestataires, il faudra les comparer : rendez-vous dans une agence qui regroupe l’ensemble des typologies métiers dont vous aurez besoin à la réalisation de ce projet et faîtes des devis à la fois sur des prestations identiques auprès d’artisans concurrents afin d’avoir en possession au minimum 3 devis différents afin de comparer les services.

Par la suite, il vous faudra faire un brief aux différents intervenants (architecte, maître d’œuvre, etc.) afin qu’ils sachent si vous souhaitez une maison contemporaine, une maison moderne, peut-être de plain-pied ?

Il faut donc faire une liste de contrôle pour les éléments de base, non négociables et prioritaires sur lesquels il n’y aura pas de compromis de votre part.

Une des étapes essentielles est de réfléchir à la manière dont votre maison va interagir avec son environnement car une maison peut être construite de beaucoup de façons différentes mais il faut garder en tête que les espaces de vie doivent par exemple être orientés vers de l’ombrage s’il s’agit d’une région plutôt chaude, ou vers un accès vers le soleil s’il s’agit d’une région plutôt froide. Un architecte doit vous conseiller sur ces sujets.

Une fois que vous avez décidé de l’agencement de votre maison, il faudra décider de la taille de la maison que vous voulez, car cela aura un impact sur le prix et sur le choix du prestataire. Demandez à votre concepteur d’envisager comment l’agencement est prévu et s’il s’intégrera dans chaque pièce.
L’idée est de vraiment évoquer toutes les possibilités avec vos prestataires afin de ne pas avoir de surprises lors de la livraison de votre projet.

L’isolation

Pour réussir l’isolation de son habitation, qu’elle soit neuve, ancienne, ou en construction, cela paraît simple. Mais tous les jours des maisons sont rénovées alors qu’elles ont été isolées il y a à peine 20 ans. Il est donc primordial de faire appel aux bonnes personnes. Si vous êtes à la recherche d’une entreprise de confiance pour vos travaux d’isolation, rendez-vous sur le site de Techni-Murs.

L’isolation ce n’est pas seulement mettre de la laine de verre, mais en réalité cela est beaucoup plus compliqué.
Pour cela, il faut faire un état des lieux précis (une évaluation énergétique en fonction du lieu et de la réglementation thermique).

Il faut choisir l’isolant le plus adapté à votre maison et créer les conditions idéales pour que l’isolation dure dans le temps avec l’étanchéité à l’air. Il est très important de faire les bons choix sur ce domaine.

Enfin, il faut avoir une qualité de pose pour que les différents éléments (technique, électricité) soient parfaitement intégrés dans l’ensemble de la chaîne de valeur.
Isoler est un aspect de la régulation énergétique (fenêtres, murs, etc.) et cela vous aidera à faire des économies. Votre artisan doit vous donner des éléments chiffrés pour respecter la réglementation et pour avoir droit aux aides pour le financement disponible dans certaines régions.

Le choix d’un bon prestataire est la clé pour avoir une habitation durable dans le temps. N’hésitez pas à comparer les prestations et méfiez-vous des prestations à très bas prix si vous ne voulez pas isoler à nouveau votre habitation dans les prochaines années. Dites-vous au contraire que c’est un investissement pour l’avenir et qu’il sera potentiellement assez vite rentabilisé au vu de l’augmentation du coût de l’énergie.

Le suivi du chantier

Le chantier doit être suivi chaque jour, sinon vous aurez des retards sur la livraison du projet et cela pourrait avoir des conséquences graves. Dans un projet de construction de maison, il faut faire confiance à son conducteur de travaux mais le suivre de près. En effet, n’hésitez pas à vous rendre sur le chantier régulièrement afin de faire un état des lieux par rapport au planning et de réajuster les besoins de ressources en fonction des problématiques rencontrées.

Si vous ne suivez pas au jour le jour le chantier, il se peut que la date de livraison soit décalée de plusieurs jours ou même de plusieurs mois, et comme il s’agit d’une habitation, vous devez toujours avoir une solution de secours en cas de retard.

Nos conseils sont donc au minimum de faire des points téléphoniques réguliers, et dans l’idéal vous rendre vous-même sur le chantier si ce n’est pas trop loin afin d’avoir une vue d’ensemble exacte.

isolation 37

La réception des travaux et du chantier

Le projet est terminé mais prenez garde lors de la livraison du chantier final. En effet, cette étape, même si c’est la dernière, ne doit en aucun cas être négligée.

Vous devez absolument tester l’ensemble de l’habitation du sol au plafond en passant par les lumières, la douche, les commodités.

Vous devez prendre le temps avec deux ou trois personnes de votre entourage de faire pendant plusieurs heures le point sur toutes les installations qui ont été commandées lors du choix des prestataires. N’hésitez pas à faire intervenir un expert qui aura un regard extérieur et qui pourra soulever certains points que vous n’auriez pas remarqués.

Sur l’ensemble de ces 7 étapes, vous avez déjà fait un grand pas pour le futur de votre projet en voulant définitivement faire construire votre maison. Il faut maintenant le réaliser en suivant nos conseils afin de réceptionner le chantier sans surprises ou en tout cas sans gros décalages avec ce que vous aviez imaginé.

Bon courage pour l’ensemble de vos projets !