Comment bien choisir son gazon synthétique ?

Vivre avec son époque, c’est savoir utiliser les innovations qui rendent la vie plus belle. Pour ajouter une touche de vert facile à vivre sur les terrasses, les balcons et dans les jardins, le gazon synthétique est idéal. Il imite les brins d’herbe naturels à la perfection. Encore faut-il choisir le bon modèle. gazon synthétique

Quelle utilisation pour un gazon artificiel ?

La qualité première du gazon synthétique est qu’il ne demande aucun entretien. Il s’avère parfait pour embellir immédiatement et dans des conditions d’hygiène optimale les jardins et les terrasses, les patios, les balcons, les tours de piscines et les aires de jeux pour enfants…

Un seul bémol existait, traditionnellement. En cas d’utilisation d’un barbecue à bois, il fallait veiller à ce que les éventuelles braises ne puissent pas sauter vers le gazon synthétique. Désormais, des modèles de gazons artificiels existent avec un traitement ignifuge spécial contre ces soucis.

Dans les grandes villes, le gazon synthétique a été notamment remarqué en jardin sur les toits : il fait merveille sur les endroits où l’herbe naturelle ne peut pas prendre racine.

Connaître la durée de vie de son gazon synthétique

Un gazon synthétique peut facilement être posé en moins d’une journée. Après, les bons gazons artificiels ont une espérance de vie qui est à minima de dix ans, et oscille le plus souvent entre 15 et 30 ans.

Faut-il choisir du gazon avec, ou sans sable ?

Le gazon synthétique se pose simplement sur tout type de matériau, que ce soit de la terre, du sable, du béton, du bois…tout est possible. Sur ce support, il sera collé sur bande adhésive ou cloué.

En outre, le gazon synthétique peut être rempli avec du sable, ou non. Le remplissage est constitué d’un mélange de sable de silice et de granules d’élastomère, à raison de 8 à 20 kg par m².

Un gazon synthétique avec sable est plus stable et offre une grande résistance aux piétinements intensifs. Il épouse bien les reliefs d’un terrain. Il est aussi plus souple sous le pied, et amorti les chutes. Il sera donc à privilégier pour les aires de jeux pour enfants. Sa pose nécessite plus de temps qu’un gazon artificiel sans remplissage, et le remplissage devra périodiquement être complété par des professionnels, car les zones les plus fréquentées ont tendance à se tasser.

Un gazon synthétique sans remplissage avec du sable est à préférer pour les terrasses et toits-terrasses, les balcons ou les jardins d’intérieur. Il faut noter que les toutes dernières générations de gazons synthétiques sont sans sable tout en ayant une excellente tenue. Ils sont riches d’une forte densité de fibres texturées qui maintiennent les brins d’herbe droits sans qu’il soit besoin de les lester à la base.

Quelles sont les garanties offertes par le fabricant ?

Un fabricant qui offre une garantie permet de se tourner vers lui en cas de problème quel que soit le vendeur.

Les fabricants sérieux offrent généralement une garantie d’environ 10 ans, notamment sur la résistance d’un gazon synthétique aux produits d’entretien des piscines ou contre la décoloration due aux UV du soleil.

Une garantie du fabricant, c’est l’assurance de faire un investissement sans risques.

Quels sont les différents types de gazons et leurs caractéristiques ?

Les gazons artificiels sont délivrés en rouleaux (de 2, 3 ou 4 mètres de large) ou en plaques (27 cm par 27 cm, 50 cm par 50 cm, 100 cm par 100 cm, 2 m par 2 m sont les formats les plus répandus).

Les certifications ISO 9001 et ISO 14001 ne correspondent pas forcément à du gazon de haute qualité, mais au moins garantissent que le cahier des charges des normes européennes a été respecté en usine.

Les brins d’herbe synthétiques peuvent être faits en polyéthylène (bonne résistance aux UV), ou selon un mélange de polypropylène et de polyamide, ou encore en polyuréthane. Ils offrent ainsi une plus ou moins grande résistance aux intempéries, en extérieur, et un rendu plus ou moins doux au toucher.

Le gazon synthétique peut être plus ou moins dense, donc plus ou moins lourd. On estime la qualité de 2,6 à 3,2 kg au m2 comme bonne : le gazon ne sera ni trop léger ni trop dense.

Les gazons synthétiques avec traitement de résistance aux UVA et UVB doivent être préférés pour l’extérieur. En tour de piscine, ils doivent aussi avoir un traitement anti-chlore. Pour éviter les éventuelles eaux stagnantes, il faut choisir un modèle de gazon avec trous de drainage, surtout pour un modèle rempli avec du sable.

Les brins peuvent être longs de 6 à 20 mm, pour un effet de gazon tondu, ou de 25 mm, pour un effet de prairie, selon l’esthétique souhaitée. En ce qui concerne le nuancier des couleurs possibles, il est aujourd’hui très vaste. Toutes les couleurs du gazon naturel peuvent aujourd’hui être reproduites avec réalisme.

Quel est le budget nécessaire pour mon gazon artificiel ?

Même les gazons artificiels à petits prix durent au moins dix ans, s’ils sont de qualité. Les gazons artificiels aux fibres courtes (environ 20 mm) coûtent dans les 20 euros le m2. Avec fibres longues (environ 50mm) il faut leur consacrer un budget d’au maximum 35 euros le m2.

En deçà de ces prix, il vaut mieux se méfier car le gazon risque fort de ne pas être de qualité. Les meilleurs gazons artificiels sont de fabrication européenne.

Une fois estimé le budget possible pour acheter votre gazon synthétique, repose-vous sur cette douce pensée : vous allez économiser des litres et des litres d’eau car, évidemment, le gazon synthétique ne demande aucun arrosage. Il n’est plus besoin non plus d’engrais, de désherbants ou de tondeuse à gazon.

Un gazon synthétique https://www.gardens.fr a les avantages du gazon naturel, sans les inconvénients. Facile à poser, il ajoute la touche de vert indispensable à la beauté des espaces extérieurs, ou intérieurs, sans réclamer aucun entretien. Choisissez le vôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *