Comment bien choisir son garde-corps ?

Le garde-corps est essentiel pour la sécurité lors d’un passage sur une structure en escalier. Il prévient aussi les chutes au-delà des ouvertures de la maison. Ce sont les raisons pour lesquelles il doit être parfaitement ajusté et solidement fixé.

Mais avant même l’installation d’une rambarde sur la structure qu’elle protège, une réflexion esthétique s’impose, car un large choix de matières et de styles de garde-corps est actuellement disponible. La question du budget disponible pour l’achat doit aussi être évoquée, car le panel des prix est également diversifié.

A chaque utilisation son garde-corps

Il faut avant tout choisir son garde-corps en fonction de son besoin. Sa présence peut être nécessaire aussi bien en intérieur qu’en extérieur.
Vers l’extérieur, un garde- corps va sécuriser une fenêtre ou une porte-fenêtre, un balcon, une terrasse de toit, ou encore les marches d’un pas de porte d’entrée. Dans le jardin, les garde-corps sont aussi utilisés pour le pourtour des piscines.

A l’intérieur de la maison, le garde-corps est essentiellement mis en place sur les volées d’escalier.
Les garde-corps d’escalier sont généralement vendus avec l’escalier. Il arrive cependant qu’il soit nécessaire de changer le garde-corps d’un escalier, la balustrade étant devenue usée et dangereuse, ou parce qu’elle ne s’accorde plus avec la décoration de la maison. Certains garde-corps d’escalier doivent être faits sur mesure. C’est notamment le cas des balustrades d’escaliers hélicoïdaux, c’est-à-dire en spirale.

Si, dans la maison, une pièce a été installée en hauteur par l’adjonction d’une mezzanine, il sera également nécessaire de prévenir les chutes en installant un garde-corps, tout au long de la partie donnant sur le vide. Ce type de balustrade est appelé garde-corps pour mezzanine.
Tous les garde-corps, quelle que soit leur utilisation, sont disponibles dans des matériaux et des styles variés.

De nombreux styles, pour tous les goûts

Il faut aussi choisir son garde-corps en fonction de son style, afin qu’il s’accorde bien avec son environnement. Les matières utilisées pour composer un garde-corps peuvent être l’inox gris, le fer forgé, le bois. Certaines main-courantes, alors que la rambarde est en fer forgé, peuvent être agrémentées de bois, pour un effet très élégant et agréable au toucher. Diverses teintes de vernis ou de peintures peuvent venir parer ces bases.

Les poteaux peuvent être plats, ou d’autres formes. En bois ils sont généralement carrés, mais en inox et en aluminium ils peuvent aussi être ronds. Le barreau de fer forgé se prête quant à lui à des épaisseurs variées, qui peuvent être de forme carrée, ronde, et même vrillée. Des parois de verre ou des câbles en acier sont aussi ajoutés sur les structures, en fonction de l’effet désiré. Cela permet une grande variété de styles.

Les garde-corps à l’effet le plus classique sont à barreaudage. Dans cet esprit, le fer forgé est roi, avec des créations très élégantes. Le fer forgé est une valeur sûre. En choisissant ce matériau, vous êtes sûr d’acquérir une balustrade qui ne se démodera pas, tout en étant très solide. L’inox et l’aluminium, plus modernes, s’associent bien aux ambiances contemporaines. Les barreaux de bois, pour un effet naturel toujours très apprécié, notamment dans les maisons situées en montagne, sont aussi utilisés.

Les rambardes peuvent également être faites de panneaux de tôle ou de vitres. La tôle peut être découpée pour créer des motifs de jours variés, tout en protégeant parfaitement des regards extérieurs. Les vitres offrent un aspect à la fois discret et très contemporain. Elles laissent passer la lumière. Certains garde-corps, à l’esprit marin, sont quant à eux faits de câbles.

Enfin, la pose du garde-corps elle-même aura un impact sur le visuel. La fixation « à la française » s’effectue sur le plat de la marche ou du sol. De ce fait, elle prend un peu de place. La fixation « à l’anglaise » est en applique, contre l’épaisseur de la zone à protéger. C’est donc celle qui prend le moins de place au sol. Un professionnel saura vous conseiller sur le meilleur mode de fixation, selon le garde-fou choisi, et l’espace au sol disponible.

Le budget disponible est un facteur important

Choisir en garde-corps en fonction de son budget est, en outre, une nécessité. Pour cela, vous aurez besoin de bien mesurer la surface à couvrir, car les prix s’expriment généralement au mètre carré linéaire. Les balustrades en bois sont sans doute les plus économiques, puisqu’ils commencent à environ 40 euros le mètre.

Le prix des garde-corps en fer forgé commence quant à lui à 60 euros du mètre carré, mais il peut aller, selon le style de la rambarde, jusqu’à plus de 250 euros le mètre carré. Un peu plus onéreux, les garde-corps en inox affichent un prix compris entre 150 et 400 euros environ, selon le modèle choisi. Les garde-corps en acier tôlé affichent un coût compris entre 350 et 600 euros le panneau. Ceux en verre, disponibles pour environ 400 euros le panneau, doivent être fixés sur des poteaux. Ces-derniers ont un prix situé entre 30 et 60 euros l’unité. Les câbles ont un prix d’environ 10 euros le mètre carré, mais doivent eux aussi être fixés sur des poteaux.

Muni de tous ces éléments, il ne vous reste plus qu’à choisir le garde-corps de vos rêves. En plus de vous protéger des chutes et des glissades, il ajoutera une touche de style à la partie de la maison où il sera placé.

Merci à Garde Pro pour les conseils donnés en vue de la rédaction de cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *