Les limites du simple vitrage

A l’heure actuelle, le simple vitrage n’est plus en mesure de vous protéger contre les déperditions de chaleur, sans même évoquer des difficultés d’ordre acoustique. Si vous possédez chez vous une isolation à base de vitrage simple, cette publication peut vous aider à lister les limites de cette installation.

Le bruit est une source de problèmes avec du simple vitrage

Au-delà même de questions thermiques, le simple vitrage pose des problèmes acoustiques. En effet, il ne peut vous protéger suffisamment contre les nuisances sonores extérieures, ce qui peut se révéler davantage contraignant si vous résidez en ville ou à proximité d’une artère très fréquentée. Bien sûr, tout le monde n’a pas forcément les moyens d’investir dans un du double vitrage pour palier à cette difficulté.

simple vitrage

D’où l’idée de poser un film de type « survitrage », qui permet non seulement d’optimiser l’isolation de vos fenêtres, mais produit également une isolation phonique de qualité. Le principe est simple, et consiste à poser un film survitrage sur les anciennes vitres de vos fenêtres. Pour obtenir une installation de qualité aidant à lutter efficacement contre les nuisances sonores, on aura tendance à recommander de choisir un survitrage de 6 mm.

Le simple vitrage entraine des déperditions de chaleur

C’est un fait avéré : le simple vitrage est bien moins performant que le double vitrage pour toutes les questions en lien avec l’isolation thermique. Là aussi, si vous hésitez à faire évoluer votre installation vers un équipement onéreux, sachez que vous pouvez toujours compter sur des solutions alternatives, comme le film isolant.

Cet équipement est simple à poser et pourra vous faire réaliser de belles économies, en attendant de faire poser un vitrage double ou triple. Il vous permettra dans tous les cas de lutter efficacement contre tout problème de déperdition thermique. Si vous n’êtes pas aguerris, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel qui vous indiquera la meilleure solution pour votre vitrage et le renforcement de votre isolation thermique.

Les vitres simple vitrage sont plus fragiles

Contrairement à des installations thermiques plus récentes, le simple vitrage demeure une installation très fragile. On retrouve généralement des épaisseurs de 4, 6 voire 8 mm. Dans tous les cas, ce matériau est susceptible d’éclater très facilement en de nombreux fragments, et se révèle de fait très coupant s’il vient à casser. Vous n’aurez pas de tels désagréments avec du double ou du triple vitrage, beaucoup plus solide à la base.

Le simple vitrage peut être amélioré voire renforcé grâce à des solutions économiques et fiables. Cependant, il n’est pas possible de renforcer les propriétés ou les caractéristiques initiales du produit, qui demeure fragile et peu adapté aux normes thermiques les plus récentes. Dès que vous le pouvez, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un professionnel de la vitrerie et de l’isolation acoustique et thermique pour réaliser une étude de votre intérieur. Si vous cherchez à faire appel à un vitrier compétent, dirigez-vous vers Belmard Batiment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *