Comment entretenir des rosiers ?

Tout savoir sur l’entretien des rosiers

Les roses sont les reines d’un beau jardin. Mais vous devez fournir quelques efforts si vous souhaitez avoir des rosiers qui font pâlir d’envie. Rassurez-vous, l’entretien n’est pas particulièrement contraignant. Il demande simplement une bonne organisation et un peu de patience.

Tailler ses rosiers régulièrement

Il est conseillé de tailler les rosiers après la première floraison, c’est-à-dire vers juillet août. Retirez d’abord les roses fanées. Pour ce faire, coupez la tige à 50 mm juste au-dessus du premier groupe de 5 folioles. Cette opération vous permettra de venir à bout des bourgeons dormants. Si plusieurs fleurs sont groupées sur la même tige, enlevez celles qui ont fané. Toujours muni de votre sécateur, ôtez les branches qui se sont desséché. Dans le cas où les branches sont trop grandes, il ne faut pas hésiter à les rabattre, c’est-à-dire les couper au moins à la moitié de la longueur initiale.

La taille des rosiers ne doit pas se poursuivre au-delà du mois de septembre.

L’arrosage de vos rosiers

Durant les 2 premières années, il faut arroser vos rosiers abondamment. Les racines ne sont pas encore capables de puiser l’eau qu’il leur faut dans le sol. Il est donc judicieux de creuser un trou en forme de cuvette que vous allez recouvrir avec du paillis. Utilisez 15 litres d’eau toutes les 2 semaines, voire chaque semaine.
Après ces 2 années, espacez les arrosages et laissez vos plantes puiser l’eau dont elles ont besoin dans le sol.

Un entretien régulier

Le traitement est un moyen préventif d’éviter les maladies ou d’en venir à bout. Dès avril ou mai, pulvérisez un produit à base de cuivre et/ou de soufre. Répétez l’opération après 15 jours. Par la suite, limitez le traitement à une fois par mois, en veillant à ce qu’il n’excède pas les 6 mois. Veillez à bien pulvériser votre produit de bas en haut.

Il est indispensable de retirer les fleurs fanées. L’opération a certes une vocation esthétique, elle permet aussi d’optimiser la qualité de la repousse. Repérez la seconde feuille située sous la rose fanée et réalisez une découpe en biseau à ce niveau.

Les gourmands sont également les ennemis des rosiers. Il s’agit de rejets qui se développent rapidement au niveau du porte-greffe. Les gourmands sont faciles à repérer car les feuilles et les épines n’ont pas le même aspect que ceux des branches saines. Les gourmands ne donnent pas naissance à des fleurs. Ils épuisent donc le rosier inutilement, d’où l’importance de les éradiquer. Essayez déjà de les arracher en portant des gants ou sinon, utilisez un sécateur. Cependant, cette seconde option ne garantit pas un résultat pérenne.
L’entretien des rosiers doit s’effectuer en tenant compte de la période de l’année et de l’âge de la plante. De bons gestes vous assurent un rendu spectaculaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *